Quelle est la différence entre ostéopathie et kinésithérapie?

Kinésithérapie:

 

Du grec kinesis qui signifie mouvement et therapeuein pour soin, la kinésithérapie est la thérapie de la gestuelle.

 

Le kinésithérapeute est un professionnel de santé dont le statut est « auxiliaire médical »,  dépendant d’une ordonnance faite par le médecin, et les soins sont remboursés par la sécurité sociale (feuille de soins ou carte vitale).

 

L’intervention du kinésithérapeute est locale au niveau de la zone présentant le symptôme, et soumise à prescription médicale indiquant la zone à traiter.

 

Lorsque le patient ne participe pas activement à la séance -c’est le praticien qui le mobilise- l’on parle de kinésithérapie passive. Elle est faite de massages, d’étirements musculaires ou de mobilisations articulaires. 

La kinésithérapie active repose sur le travail du patient qui réalise des exercices pour renforcer, soulager un groupe musculaire ou rééduquer une articulation traumatisée.

 

 

 

Ostéopathie: 

 

L'ostéopathe est un praticien de première intention: le patient vient consulter sans obligation de passer chez son médecin avant.

L'ostéopathie n'est pas soumise à prescription médicale, elle ne dépend pas du diagnostic du médecin. Cependant l'ostéopathe doit établir un diagnostic d'exclusion avant de commencer le soin, afin de déterminer si le problème relève du domaine de ses compétences ou s'il faut réorienter vers un autre praticien plus adéquat ou le médecin généraliste.

Les séances d'ostéopathie ne sont pas remboursées par la sécurité sociale, mais sont aujourd'hui remboursées par de nombreuses mutuelles en leur adressant la facture acquittée.

 

L'ostéopathie appréhende le corps humain dans sa globalité  en considérant les interactions existant entre les différents sytèmes du corps humain.

Investiguer toutes ces interactions permet notamment de modifier le terrain et d’éviter les récidives.

Le traitement ostéopathique utilise la manipulation afin de restaurer une bonne qualité mécanique des structures corporelles en interactions.

Grâce à cette qualité structurelle retrouvée, le corps est à nouveau libre d'exploiter toutes ses capacités fonctionnelles et retrouve ses facultés d'auto-régulation naturelle.

 

L'objectif de l'ostéopathie va au-delà du "symptôme". Son objectif fondamental est de modifier le "terrain" (càd faire en sorte que le corps puisse retrouver ses capacités d'auto-régulation et ses facultés d'adaptation aux contraintes liées à l'environnement) : optimiser la santé plutôt que de se limiter à supprimer un symtôme. 

© 2014 par Emilie GEY. Créé avec Wix.com

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • b-googleplus